Histoire d’un projet

Histoire d’un projet

L’association loi 1901 Les Gaulois d’Esse, fondée à Esse (16500) en 2000, est une troupe de     reconstitution protohistorique, travaillant sur l’évocation des Lémovices, peuple gaulois du         Limousin. Les Gaulois d’Esse rassemblent une quarantaine d’adhérents, participant aux   activités de reconstitution et d’animation.

            En 2003, un terrain de 4 ha est acquis par l’association, à Esse en Charente (16500), dans la       vallée de l’Issoire, au lieu dit Le Pont Binot. C’est là que sera créé, Coriobona, « La          fondation de la troupe », petit oppidum protégé par un murus gallicus.

            Avec pour vocation de reconstituer le monde matériel des Gaulois Lémovices du Premier           siècle av. J.- C. et créer un lieu d’accueil du public, d’animation culturelle et     d’expérimentations archéologiques.

            Les Gaulois d’Esse reconstituent des bâtiments faits de bois, de terre et de chaume,        expérimentant les méthodes de construction, telles qu’elles auraient pu être pratiquées à        l’époque de la guerre des Gaules, en s’appuyant sur les données archéologiques de vestiges        gaulois  et plus particulièrement des sites Lémovices que sont : Saint-Gence, Villejoubert,        Saint-Yrieix-la-perche et Tintignac.

            Coriobona rassemble plusieurs sortes de constructions :  pont, bâtiment de service, murus gallicus, poste de garde, maison du chef, maison du potier, abri du four, atelier de céramique, remise, atelier de tissage, écurie, grenier à fourrage, puits, sanctuaire, taverne, atelier de forge et de bronze.

            Sans cesse à l’écoute des dernières découvertes archéologiques, les Gaulois d’Esse           poursuivent l’édification et l’aménagement du village de Coriobona.