Communiqué de l’association les gaulois d’esse

Suite au vote de la communauté de commune de Charente Limousine quant à l’avenir de Coriobona Village Gaulois, qui a été fortement mis en lumière par la presse locale, le conseil d’administration de l’association tient à vous expliquer la situation dans laquelle nous nous trouvons.

Depuis déjà quelques années, nous nous retrouvons confrontés à différents problèmes, notamment liés à la localisation de l’archéosite. En effet, la vallée de l’Issoire, dont notre terrain, est classée Natura 2000, et protection des paysages dans le but de protéger la biodiversité et notre environnement. Cette protection ayant été mise en place deux ans après l’achat de notre terrain, nous aurions du en tant que propriétaire, être informé ; mais la encore, rien ni personne ne nous a contacté. De plus l’enquête publique, qui aurait dû être faite, est introuvable pour le moment.

Cependant, ces classements ne permettent plus la construction de bâtiments, quels qu’ils soient. Bien que nos précédentes constructions soient toutes en règles, la situation urbanistique ayant évoluée il y a peu, nous ne pouvons désormais plus construire sur l’archéosite. Afin de pouvoir développer Coriobona, notre Etablissement Public de Coopération Intercommunale devra nous accompagner pour répondre aux exigences des différents services de l’état. Une importante étude environnementale devra être menée afin d’apprécier notre impact sur l’environnement. Nous devons également trouver des solutions pour répondre aux normes en vigueur en matière d’accueil du public, notamment le raccordement au réseau public d’eau, la mise en place d’un système d’assainissement découlant de l’obligation de disposer de sanitaires fonctionnant à l’eau et la création d’un parking dans une zone non inondable pour éviter les risques de pollution lors des crues de l’Issoire notamment.

Nous travaillons donc depuis un certain temps avec les collectivités locales et les services de l’état sur cette situation complexe, afin de « mettre en conformité » Coriobona du point de vue règlementaire.

Cependant, nous n’avons jamais voulu l’eau courante, ni de sanitaires fonctionnant à l’eau potable. Notre seul besoin ne se résume qu’en la réalisation d’un parking plus grand, afin de garantir la sécurité de nos visiteurs qui se retrouvent souvent contraints de stationner sur les bords de routes.
Nous sommes fermement disposés à nous battre pour empêcher la dénaturation de Coriobona Village Gaulois, ce site d’expérimentation archéologique et de reconstitution ne doit pas recevoir d’équipements dits «modernes». Nous utilisons d’ores et déjà des solutions simples et peu couteuses en matière d’eau et de sanitaires. La conformité de l’eau de source en bouteille que nous distribuons au public n’est plus à prouver (suivant analyses commanditées par l’Agence Régionale de Santé). Et nous utilisons des toilettes sèches, système de sanitaires reconnu pour ses qualités écologiques, et fonctionnant très bien depuis 15 ans.

Quant à la présence de Coriobona dans un site protégé, étant donné les matériaux utilisés, les risques de pollution sont inexistants.

C’est pourquoi nous militons pour la création d’une zone urbanistique destinée à l’expérimentation archéologique, où les types de constructions seraient très encadrées et où les règles applicables aux sites accueillant du public feraient l’objet d’une dérogation compte tenu de l’intérêt archéologique et écologique du site.

Des solutions écologiques existent, pourquoi ne pas les appliquer dans ce secteur de protection environnemental. Pourquoi chercher à bétonner l’environnement préservé. Pourquoi Coriobona Village Gaulois ne serait-il pas un nouveau modèle touristique et scientifique, au plus près de la nature et de l’histoire, dans le respect de ceux ci comme nous l’avons été jusqu’ici ?

Nous nous en remettons aux élus de l’intercommunalité de Charente Limousine, qui dispose des compétences pour agir.

Quoi qu’il en soit, soyez certains que LES GAULOIS D’ESSE continueront à faire vivre Coriobona, que nous poursuivrons les expérimentations l’an prochain et les années qui suivront, notre association est solide, parée à tous les coups, et déterminée à se faire entendre.

Les portes de Coriobona ouvriront donc comme prévu, au printemps 2020, après nos travaux hivernaux.

Corentin BAUDON,
Président de l’Association,
Au nom du conseil d’administration,

Association Loi 1901 LES GAULOIS D’ESSE TEUTA LEMOVICES

SOUTIEN FONDATION AGIR

L’association Les Gaulois d’Esse remercie la fondation AGIR du Crédit Agricole Charente-Périgord pour son soutien financier permettant la reconstruction de notre Murus Gallicus, qui a subi plusieurs effondrements causés par de nombreux intempéries de ces deux dernières années.
Cette reconstruction entrera dans le cadre d’un expérimentation archéologique, la reconstruction de cette structure nous étant encore inconnue à Coriobona.

CHANTIER DE NOVEMBRE

Chers visiteurs, nous vous invitons à venir pour le chantier participatif qui se déroulera le 30 Novembre 2019 à partir de 9h au village Coriobona. Activités artisanales en cas de mauvais temps. À très vite sur notre site.

CHANTIER PARTICIPATIF

Chers visiteurs, nous vous invitons à venir pour le chantier participatif qui se déroulera le 26 octobre 2019 à partir de 9h au village Coriobona.

À très vite sur notre site.